Les associations de dressage de chiens guides : au secours des aveugles

Se déplacer n’est pas toujours évident lorsqu’on souffre d’une déficience visuelle. C’est pourquoi, la plupart des non-voyants éprouvent le besoin de se faire accompagner par un chien guide. Toutefois, d’après une enquête, moins de 2% des aveugles réussissent à adopter ce compagnon canin. En effet, le dressage de ces animaux coûte extrêmement cher. Pourtant, des associations confient des chiens spécialement formés aux malvoyants gratuitement.

L’attribution des chiens guides : le rôle principal des associations

Les associations ont pour rôle principal d’accueillir et de former des chiens pour les confier gratuitement aux aveugles. En ayant un compagnon canin à ses côtés, un non-voyant gagnera en autonomie lors des déplacements.

On compte de nombreuses structures de ce genre en France. Les associations ne prennent pas encore en charge la formation des chiots. Elles confient ces deniers à des familles d’accueil bénévoles pour que ces animaux se socialisent et s’habituent à la présence humaine. Ils commenceront leur entrainement lorsqu’ils auront 6 mois. Ils apprendront les ordres de base et les notions d’assistance. Les cours sont assurés par un éducateur professionnel et dureront deux ans.

Avant de le confier à une personne qui souffre d’une déficience visuelle, le compagnon canin devra passer un examen pour acquérir un certificat d’aptitude. De son côté, le futur maître devra effectuer un stage de formation pendant environ deux semaines pour avoir la garde du chien.

Aider les associations pour soutenir leurs causes

Un chien guide d’aveugle est remis gratuitement aux personnes souffrant d’une déficience visuelle. Toutefois, pour que l’animal soit apte à mener sa mission, sa formation aura coûté près de 20.000 euros, ce qui est une somme conséquente. Ainsi, afin d’assurer la continuité de leurs activités, les institutions comptent sur la générosité de chacun. Tous les  actes de charité de la part des particuliers et des entreprises sont les bienvenus pour pouvoir améliorer la sécurité des non-voyants.

Il est possible de faire un legs ou une donation pour malvoyant. Les fonds collectés serviront à couvrir les frais de dressage, les différents soins vétérinaires et l’alimentation du chien. Les biens immobiliers cédés permettront d’aménager de nouveaux centres de dressage.

Il peut s’agir d’une donation en pleine propriété, autrement dit sans réserve, ou d’une donation avec réserve d’usufruit. Dans les deux cas, le but consiste à transmettre un bâtiment ou une somme d’argent pour soutenir une association de chiens guides d’aveugles. Pour avoir de plus amples informations concernant les donations, chacun peut consulter certains sites internet.