Comment passer une annonce qui attire l’oeil sur Airbnb ?

Depuis l’apparition du covid-19, de nombreux touristes privilégient les locations meublées de tourisme au lieu de séjourner dans des hôtels. En effet, ce type de location permet de limiter les risques sanitaires. Airbnb représente un acteur majeur de cette location courte durée. Ainsi, si vous êtes tenté d’inscrire votre bien sur cette plateforme, voici quelques astuces pour améliorer votre taux d’occupation ainsi que pour garantir la pérennité de votre activité.

L’inscription comme première étape

Pour pouvoir lister votre bien sur Airbnb, vous devez obligatoirement inscrire votre appartement. Lors de cette inscription, il est recommandé de bien détailler votre annonce. En effet, une telle annonce permet de lever les doutes des potentiels locataires, en plus de vous faire gagner un temps énorme. Une annonce floue ou qui manque d’information va susciter des interrogations chez les locataires potentiels, et répondre à ces questions peut prendre beaucoup de votre temps. Par ailleurs, cela peut également pousser les clients à se tourner vers d’autres loueurs si vous mettez trop de temps à répondre.  

La première impression compte

Une fois que vous avez saisi les principaux détails de l’annonce, il est temps d’ajouter de belles photos pour l’accompagner. Les hôtes dont l’annonce Airbnb contient des photos de qualité professionnelle peuvent gagner 40 % de plus que les autres loueurs de leur région qui n’utilisent pas d’images professionnelles. Les images présentes dont l’annonce sont l’une des principales raisons pour lesquelles les clients choisissent de réserver un bien sur Airbnb. C’est là que votre côté créatif en tant qu’hôte peut briller et augmenter l’attrait de votre annonce pour les futurs clients. Si vous ne souhaitez pas faire appel à un photographe professionnel, il est recommandé de prendre vos propres photos avec un appareil de qualité professionnelle.

Maîtriser la réglementation de votre ville

Avant de poster votre annonce sur le site, il est important de comprendre la réglementation qui régit cette activité dans votre ville. Des villes comme Paris, Marseille ont des politiques parmi les plus strictes en matière de location ou d’hébergement sur Airbnb, tandis que celles qui comptent moins de 200.000 habitants ont adopté des règles plus souples. Par exemple, dans de nombreuses villes de France, vous devez faire une déclaration d’activité à la mairie et obtenir ensuite une autorisation avant de répertorier votre propriété ou d’accepter des hôtes, surtout s’il s’agit de votre résidence principale. Une infraction à l’une de ses règles peut conduire à une lourde amende pouvant aller jusqu’à des dizaines de milliers d’euros. Sachez également que vous ne pouvez louer votre bien que 120 jours par an pour une résidence principale et 90 jours non renouvelables pour une résidence secondaire.  

Fixez votre prix et connaissez vos frais

Une fois que votre hébergement est conforme aux règlements, il est temps de déterminer combien vous voulez faire payer les invités. Une stratégie de tarification Airbnb efficace commence par déterminer la valeur du marché en examinant les annonces comparables dans votre ville ou votre quartier. Sachez qu’Airbnb met à votre disposition un outil intitulé « What’s My Place Worth Tool » pour vous aider à déterminer combien d’argent vous pouvez générer en louant votre bien sur Airbnb. L’outil interactif calcule le revenu estimé à l’aide de données géographiques et du type d’annonce, et tient compte des données de réservation Airbnb antérieures dans la région.